TuN’esPasSeul propose de centraliser lettres et dessins à destination des personnes âgées

Apporter du réconfort aux malades et aux personnes âgées isolées, tout en occupant les familles désœuvrées, telle est l'ambition de la jeune association TuN’esPasSeul, lancée par une psychologue de l’hôpital Simone Veil à Eaubonne dans le Val-d’Oise, Maria Hernandez-Mora.


À partir d’un simple message WhatsApp, relayé ensuite par la télévision, cette soignante a recueilli en 24 heures 35.000 lettres, qu’elle a pu ensuite redistribuer aux malades.


Depuis le début du confinement, aidée de quelques amis, Maria Hernandez-Mora s’est donc fixée l'objectif de reproduire la même dynamique en France. Un partenariat avec une soixantaine de maisons de retraite a déjà été conclu, tout comme avec l’hôpital Simone Veil, dont tous les malades reçoivent désormais des missives. L’objectif est bien sûr d’intégrer toutes les institutions volontaires.


Afin d’éviter la contamination par le papier, tout le dispositif est numérisé. Les volontaires envoient lettres et dessins à l’adresse mail suivante: lettrestunespasseul@gmail.com. L’équipe les transfère sur une plateforme numérique dont il donne l’accès aux Ehpad et hôpitaux intéressés.


Plus d'information ici